Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
loeildufrigo

9 semaine et demi

Bonjour à tous , évidemment, il fallait s'y attendre, dès que j'ai ouvert cette rubrique, les mails ont fusé, pourriez vous chroniquer la scène du frigo de 9 semaine 1/2. Personnellement , je n'étais pas chaud,pourtant tous les ingrédients y sont, vu que ça se passe devant un frigo porte ouverte, eh oui nous sommes en pleine canicule charnelle. Mais bon, pourquoi pas. Kim est très belle et Mickey avait sa gueule d'autrefois... Le jeu est très simple , on ouvre la porte du frigo et on s'assoit devant, histoire de dire qu'on va se rafraichir. On voit en arrière plan  que le frigo est à moitié vide, et oui Mickey nous a devancé, Il a tout pris. Assise, sa belle, attend au frais... évidemment il a une idée derrière la tête. Comme il ne sait plus si ses produits ont dépassé la date de péremption, il décide de tout faire gouter à Kim, quel joueur!  Après tout si elle est malade, ça ne sera pas son affaire. Et la belle se prête au jeu. En langage d'animation periscolaire, ce jeu s'appelle un Kim au goût, ce n'est pas moi qui l'ai inventé, on peut faire aussi un Kim à l'ouïe (si, si essayez, non pas avec des fraises...) ou un Kim au toucher, bon vers la fin avec ce miel qui dégouline partout , on n'en est pas loin. L'idée reste la même , les yeux fermés on doit deviner ce qu'on touche, ce qu'on mange, ou ce qu'on écoute. Mister GREY , n'a qu'à bien se tenir Adrian Lyne avait déjà tout inventé avant lui. Car le summum du sadisme c'est d'insérer un piment vert de façon érotique dans la bouche de la belle Kim pour qu'elle croque à pleine dents, qu'elle s'enflamme la bouche. Quel délire, j'imagine les cas de divorce après ce genre d'expérience....surtout devant un frigo où ne règnent que quelques poivrons, un comble. Non j'ai l'air comme ça de rater tous les symboles érotiques des années 80, mais pas du tout j'y étais... et j'ai même vu le film dans une salle obscure, c'est dire! Mais à l'époque mes parents ne prêtaient pas leur frigo pour quelques expériences culinaires. Bon, un dernier point côté musique, là franchement c'est insupportable. On est en pleine discussion muette érotico-frigo-culinaire et Adrian Lyne nous met une musique qui est auditivement inabsordable. Rassurez vous, il se rattrape avec l'excellent Joe cocker - you can leave your hat on avec un subtil déhanché de Kim qui a fait la joie des ostéos des années 80.Un film à voir ou à revoir pour ces séquences mythiques rentrées dans l'inconscient collectif des amateurs de frigos, ou pour l'inquiétante relation d'un couple devant un frigo, on fait comme on veut. L'excellent Willy Pasini écrivait dans son livre "nourriture et amour" : dis moi comment tu manges, je te dirai qui tu es, ça laisse songeur...

Bon Film

ODF

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jl. 28/11/2016 09:07

J'aime beaucoup Adrian Lyne, un cinéaste sous-évalué à mon avis, mais là c'est vrai que bon... heureusement qu'il y a le frigo!